Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril

Avec Pâques et Noël, l'Ascension fait également partie des jours fériés chrétiens en Indonésie, et comme cela tombe généralement un jeudi (...), c'est l'occasion d'un bon WE de 4 jours pour partir voir du pays !

Départ donc ce jeudi 9 mai pour Jogjakarta (dit aussi Jogja ou Yogya), qui a une place un peu particulière dans l'histoire de l'Indonésie - le Sultan a par exemple hébergé des troupes indépendantistes entre 1948 et l'indépendance, que les Hollandais ne pouvaient attaquer, au risque d'un soulèvement général du pays - et qui reste également la capitale culturelle de Java.

On est également en plein pays du Batik, cette technique de teinte de tissus avec ajout de cire avant trempage pour dessiner les motifs, qui a été remis au gout du jour il y a quelques décennies, et qui est à la base des vêtements traditionnels (mais de tous les jours) ici.

Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur
Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur
Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur
Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur
Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur

Arrivés sur place, nous prenons la voiture pour aller voir le Merapi, un des volcans les plus actifs d'Indonésie (son éruption il y a quelques années a recouvert le site de Borobudur avec plus de 40cm de cendres...). On le voit bien sur la route, mais les nuages courent sur son flanc ouest, et le temps d'arriver, on le le voit plus du tout !

Pas la peine de tenter un bout d'ascension dans la brume (il culmine à 2911m quand même), mais à notre altitude (900m) il y a de belles forêts, dont un parc forestier avec chemins de rando.

Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur

Comme dans tout parc qui se respecte ici, il y a quelques manèges d'une époque que les moins de 20 ans...

Nous tombons aussi sur un spectacle vivant (sans doute une représentation du Ramayana hindouiste, mais on n'est pas experts!), dont la musique et surtout le chant sont un peu assourdissants, mais les danses & costumes assez impressionnants.

Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur
Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur
Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur
Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur
Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur

Notre ballade nous fait grimper sur l'arête de la colline, avec vue (bouchée) sur le Merapi en face. Ce n'est pas tant que la grimpette est dure, mais avec la chaleur on fatigue vite, et c'est vrai que les tongs n'aident pas...

En plus, Stéphanie est un peu stressée par les singes qui sautent un peu partout, ils parait qu'ils pourraient être agressifs voire carnivores !! (dixit Steph, c'est pas marqué sur le guide...)

Arrivée en fin d'après-midi dans l’hôtel à Borobudur, plutôt sympa... Voilà un WE qui commence bien !

Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur
Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur
Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur
Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur
Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur
Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur
Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur

Le vendredi, visite de Borobudur.

Je ne vais pas faire mieux que Wiki - ça se passe de commentaires...

Le temple de Borobudur, en indonésien Candi Borobudur, est une importante construction bouddhiste, construite aux VIIIe et IXe siècles à l’époque de la dynastie Sailendra dans le centre de l’île de Java en Indonésie. Borobudur est le plus grand monument bouddhiste au monde

Le site, construit aux alentours de l’an 800, semble avoir été abandonné vers l’an 1100.

Pendant une tournée d’inspection à Semarang dans le centre de Java en 1814, Thomas Stamford Raffles, alors lieutenant-gouverneur de l’île, entendit parler d’un grand monument dans la forêt près du village de Bumisegoro. Ne pouvant pas s’y rendre lui-même, il envoya H. C. Cornelius, un ingénieur néerlandais, y faire des recherches. Pendant deux mois, Cornelius et ses 200 hommes abattirent des arbres, firent brûler la végétation et creusèrent dans le sol, mettant au jour le monument.

Le temple est à la fois un sanctuaire dédié au Bouddha, mais aussi un lieu de pèlerinage bouddhiste. C’est à la fois un stûpa et, vu du ciel, un mandala. Il forme un carré d’environ 113 mètres de côté avec, à chaque point cardinal, une partie en saillie accompagnée aux quatre angles par une partie en retrait.

Il est constitué de quatre galeries successives de forme géométrique. Celles-ci sont superposées et les trois plus hautes forment une représentation de la cosmologie bouddhiste. Comme l’ensemble du monument, ces galeries sont couvertes de bas-reliefs, dont la longueur totale est d’environ 5 kilomètres, relatant les divers épisodes de la vie du bouddha Sakyamuni. Ces bas-reliefs furent taillés in situ dans de la pierre volcanique grise par différents artisans qui réussirent néanmoins à préserver l’unité artistique du monument.

Un élément étonnant de ces galeries est l’existence d’une cinquième galerie enterrée, également couverte de bas-reliefs représentant essentiellement les turpitudes de la vie terrestre. Plusieurs hypothèses ont donc été émises pour expliquer la dissimulation de cette galerie comme une volonté de consolidation du bâtiment ou encore la volonté délibérée d’occulter les réalités terrestres.

Après avoir traversé les quatre galeries, le pèlerin atteint la terrasse supérieure, elle aussi surmontée de trois terrasses circulaires concentriques bordées de 72 stûpas (respectivement 32, 24 et 16). Ils consistent en des cloches de pierre ajourées logeant des bodhisattvas. Au centre de ces terrasses et donc au sommet du Borobudur, un autre stûpa couvre un bouddha inachevé, dont on ignore s’il a été rajouté après coup ou s’il était présent à l’origine.

Sauvé de la ruine grâce aux efforts conjoints de l’UNESCO et du gouvernement indonésien, le temple est aujourd’hui restauré et figure à l’inventaire du patrimoine mondial de l’humanité.

Borobudur, le site
Borobudur, le site
Borobudur, le site
Borobudur, le site
Borobudur, le site
Borobudur, le site
Borobudur, le site
Borobudur, le site
Borobudur, le site

Borobudur, le site

Les fresques de Borobudur
Les fresques de Borobudur
Les fresques de Borobudur
Les fresques de Borobudur
Les fresques de Borobudur
Les fresques de Borobudur
Les fresques de Borobudur
Les fresques de Borobudur
Les fresques de Borobudur
Les fresques de Borobudur

Les fresques de Borobudur

Ici comme à peu près partout ailleurs, nous sommes un peu des stars (enfin surtout Steph), et tout le monde veut sa photo avec les "boulay" (étrangers)... Il faut dire que les Indonésiens sont très fans de photos, ils se prennent partout, souvent sur les parkings (...)

Du coup on s'est mis à en prendre aussi !

Il y a aussi les groupes d'écoliers qui viennent parler pour améliorer leur anglais, mais là Steph fait barrière en leur proposant de leur apprendre le français !!

Un long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, BorobudurUn long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, BorobudurUn long WE à Jogja ! (1/2) - Merapi, Borobudur

Après 3h sur site, on est rincés ! Une bonne douche à l’hôtel, et on prend le bus pour le retour à Jogja, pour une après-midi au calme, au bord de la piscine...

Commenter cet article

Chris 30/05/2013 16:52

vraiment magnifique, que ce soit la nature si présente ou ces fresques sculptées, le site est impressionnant, merci de nous faire partager vos émerveillements, et vous êtes très mignons au milieu de vos familles de hasard indonésiennes !
à la prochaine...

clement 27/05/2013 14:33

Coucou Steph & Cyril !
Super vos reportages sur Borobudur. Ca me donne carrément envie d'y aller faire un tour un jour, même si on imagine sans peine que vous avez du avoir chaud chaud !!
Bonne continuation à vs.
Clément