Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Stéphanie

Bon nous voilà arrivés. Après nos 8 heures de bus mais cette fois un bon bus où tu peux dormir, ce que Cyril fait très bien, climatisé, le bonheur quoi ! Mais bon la pluie nous attendait et nous nous retrouvons en fin de journée à Rantepao sous la pluie à chercher comment nous rendre à notre hôtel. Idée de génie, Cyril aperçoit la voiture d'un autre hôtel et le chauffeur accepte de nous y conduire. Au petit matin, la vue est plutôt chouette !

L'eau est un peu verte... pas de problème quelques heures après elle est bleue !
L'eau est un peu verte... pas de problème quelques heures après elle est bleue !

L'eau est un peu verte... pas de problème quelques heures après elle est bleue !

Rantepao se trouve dans le pays Toraja. Un lieu magique à vous couper le souffle. Des maisons magnifiques avec des toitures en forme de chapeau, des rizières en terrasse qui n'en finissent pas, des buffles, des montagnes.... Je pourrai continuer comme ça longtemps tellement c'était chouette.

Précision : En Sulawesi on mange de tout : boeuf, poulet, chien, rat... Nous sommes restés à des repas plutôt classiques !

C'est une grande ville où, comme rarement ici,nous ne sommes pas gênés par les voitures et où se balader est agréable.

Notre première matinée nous décidons de partir à la découverte de Rantepao à la recherche de resto indiqué sur le guide... qui n'existe plus et là nous rencontrons notre premier cochon ficelé vivant sur un deux roues.

Le pays Toraja est une région chrétienne et est en pleine préparation du centenaire de "l'arrivée" du christianisme qui se déroulera en juillet prochain. Avant le christianisme les Toraja croyaient en plusieurs dieux dont celui de la famille.

Ils en ont gardé un élément important : les cérémonies funéraires avec sacrifices.

Les buffles sont partout mais devenus des animaux de sacrifice pour les cérémonies funéraires en attendant d'être sacrifiés et mangés, ils pataugent tranquillement dans les rizières et sont bichonnés par leur propriétaire. En effet un buffle noir et blanc aux yeux bleus coûte 300.000.000 de roupies soit 25.000 €. Nous ne savons toujours pas comment les familles font pour les acheter et il est vrai qu'il existe un marché d'échange entre les familles. Le salaire mensuel en Indonésie tourne autour de 1.000.000 de roupies soit 90 €.

Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2

Et le lieu de nos futures pauses trouvé ! Le café Aras, chouette, bonne bouffe, déco sympa et tout plein de touristes en soirée. Tout plein... au moins 20 !

Sulawesi - Rantepao / 2Sulawesi - Rantepao / 2

Pour l'après-midi nous partons en scooter avec un guide local découvrir un peu la région et voir une cérémonie.

Pour connaitre le statut des familles il suffit de compter le nombre de cornes de buffle. Plus il y en a et plus la famille est aisée.

En Sulawesi, les morts sont enterrés dans des grottes. Les grottes sont creusées à la demande des familles. Certaines grottes sont ouvertes et après bien des années les dépouilles sont là, elles te regardent. En effet les cercueils finissent par pourrir alors...

Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2

Les cérémonies funéraires sont importantes car l'âme du défunt peut provoquer le malheur de sa famille si les rites ne sont pas bons. Pendant ces cérémonies se retrouvent la famille au complet même très éloignée géographiquement. Tout ce qui concerne les aménagements et les bêtes est un cadeau de la famille aux très proches du défunt. Les costumes y sont beaux, colorés. Après le sacrifice des bêtes, sur place, la viande est distribuée aux proches, amis, personnes du village.

Nous n'avons pas vu la mise à mort des buffles mais quand nous avons vu celle d'un cochon à côté de son "pote" toujours vivant et ficelé cela ne nous a donné aucun regret.

Mais c'est une fête et cela se termine par des barbecue improvisés et les visites comme les nôtres sont tolérées. Cela va jusqu'à la papouille à la française ce qui, ici, est incroyable.

Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2

Après une petite journée de pause nous partirons pour une balade, avec un guide, à travers les rizières. Mais pour commencer, nous rejoignons la ville pour nous rendre au marché de la semaine où se vendent les bêtes et comme toujours avec des stands de légumes colorés, superbes. Et puis encore nos cochons en deux roues... voire trois !

Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2

Et là après notre virée en scooter nous voilà enfin au milieu des rizières pour une marche méritée sous le soleil. Rien à dire, juste le plaisir d'y être. Et puis la pause pour un déjeuner tout en haut...

Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Sulawesi - Rantepao / 2
Un des moyens de transport local

Un des moyens de transport local

Voilà, trois jours dans le pays Toraja. Notre ticket de bus en poche, nous pourrons partir demain matin pour 12 heures de voyage direction Tentena.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article